Les effeuillages du soir - 3

Ta main qui va qui vient. Qui cèle scelle mon destin. Ta langue qui court et qui s'agite en tout sens. Tes paroles qui me labourent. Tes doigts qui me sentenceNT.

Ma peau qui sursaute. Mes lèvres fragiles. Mes gémissements en alerte.
Ton corps sur mon désir.

3 envolée(s) lyrique(s):

bertfromsang a dit…

que la chair vibre...

Comme une image a dit…

My dear, va falloir songer à surveiller un peu l'orthographe qui laisse à désirer ces temps-ci !
scelle
sentencent (la licence poétique me va bien)

In Virgo Veritas a dit…

Bertfromsang >
Tremblement involontaire.

Comme une image >
Rho oui, je sais, je manque de concentration en ce moment ^^
T'as qu'à venir me relire plus souvent :p

Enregistrer un commentaire

Dites moi tout !

Copyright © 2011 - ... - est propulsé par Blogger et aménagé par In Virgo Veritas
Smashing Magazine - Design Disease - Blog and Web - Dilectio Blogger Template