La vie [new edit]

Je n'arrive pas à comprendre ces gens qui sont contre le mariage homosexuel sous prétexte que l'image familiale en pâtirait...
Je ne comprends cet espèce d'égoïsme du "schémas familiale", obtus et rétrograde.
Un enfant ne pourrait pas être heureux et épanoui élevé par deux hommes ou deux femmes ?
D'ailleurs en quoi le mariage en lui même viendrait changer la donne d'un fait déjà établi ?
Nan mais, de quoi les gens se mêlent ?

 ## New edit du 15 janvier

12 envolée(s) lyrique(s):

usclade a dit…

Oui je suis moi aussi attristé de voir cette posture d'autruche d'une partie de la population, qui veut maintenir dans la clandestinité amoureuse une autre partie de la population... Comme si la faire apparaitre au grand jour était une menace pour l'humanité. Comme si la "norme" pouvait se confondre avec la vérité, et toucher à la norme revenait pour eux à corrompre la vérité.. Comme si on les dépossédait de leur fierté, celle de suivre le seul droit chemin reconnu... Quelle misère intellectuelle, tout de même...

bertfromsang a dit…

malheureusement, très chère, les gens ont souvent tendance à se mêler de ce qui ne les regarde point...
il suffit de constater le déchaînement des curés quant à cette question du "mariage pour tous". les enfants seraient en danger, selon eux... remarque comique, ou tragique, quant on sait le nombre d'affaires de pédophilie étouffées par le clergé, à tous ses degrés hiérarchiques... et ils n'ont pas honte, les cons...
tout cela pour dire que ce n'est pas gagné... "luchando con la vida"

Philo a dit…

Après le temps de l'indignation, il doit y avoir aussi celui de la réflexion.
Personnellement je ne suis ni pour ni contre le mariage homosexuel, bien au contraire ! :)
Il semble clair que l'en jeu ne se situe pas dans le fait d'unir devant monsieur le maire, deux hommes ou deux femmes, pour le meilleur et pour le pire.
D'ailleurs, il est à noté que les homosexuel(le)s pacsé se séparent de manière indentique à la moyenne de la région parisienne, c'est à dire 1 union sur 2 !
Le mariage ne sera donc pas la panacée ...
Ce qui transpire derrière le mariage homosexuel, c'est évidemment le désir d'enfant, et c'est bien là que le bât blesse !
Que risquent de devenir les filiations par procréation assistée ?
Les retours sur les bébés devenus grands qui sont à la recherche de leurs origines ne sont pas encourageants ...
Psychologiquement ce n'est pas évident de se dire que l'on sort d'une éprouvette !
La loi passera c'est certain, et il faudra de nouveau débat pour passer à l'étape suivante ...

L'Indécente de N a dit…

La moyenne des gens sont dans leurs schémas étriqués. Et si on devait pousser le raisonnement à l'extrême dans la bêtise il faudrait retirer la garde aux parents séparés... C'est pas l'image d'une famille non plus alors.
Un enfant a besoin d'amour, il a besoin de bases, il a besoin de limites, il a besoin de grandir dans un univers sain... Alors qu'on soit une famille "traditionnelles" (et encore seul le nom reste de nos jours), une famille monoparentale, une famille recomposée ou encore une famille "atypique" avec des parents du même sexe je ne vois pas où cela irait à l'encontre de l'épanouissement d'un enfant.
Bref un sujet qui me fait hérisser le poil et qui montre encore une fois que l'ouverture d'esprit n'est qu'une apparence. Que les gens apprennent déjà à aimer(là je fais allusion au taux du célibat) et après ils viendront faire la critique de ce qu'ils fuient... l'amour.

Philo a dit…

@ L'Indécente de N : Par expérience du milieu scolaire et par conséquent des enfants qui le composent, il y aurait beaucoup à dire sur l'épanouissement de chacun ...
La "famille" monopatentale ne semble pas être une base solide d'équilibre pour l'enfant. C'est une simple constatation !
Malgré cela je pense qu'il peut être meilleur de vivre avec deux parents du même sexe ou pas, que balloté d'un foyer à l'autre ...
Etre célibataire c'est fuir l'amour ?
Voilà un autre débat intéressant à mener ! :)
Je précise que je suis marié, père de famille, hétéro et bi, à l'occasion ... :)

L'Indécente de N a dit…

@ Philo :
La question est donc de savoir à quoi le "désépanouissement" est lié... Est-ce à la structure familiale en soi ou à la mauvaise gestion de la séparation ?
Je ne dis pas que la famille monoparentale est un modèle, je dis simplement qu'un mauvais mariage entre personnes hétéro est loin d'être épanouissant pour un enfant.
En plus, lorsqu'on voit la "normalité" sexuelle actuelle avec des ados qui se déclarent bi à 15 ans, des jeunes femmes qui maitrisent la fellation à 16 ans je doute que grandir dans une famille "homoparentale" soit difficile à accepter...
Pour le célibat c'est un simple constat sociétal : oui nous sommes de plus en plus difficiles en amour et un rien nous fait fuir. Nous sommes dans une quête de la perfection où les mots acceptation ou concession ont du mal à survivre... Les gens ont peut d'aimer, pire ils estiment pouvoir s'épanouir "sans"...
On peut élargir à la liberté si vous voulez ? sourire angélique
Je précise que je suis séparée, mère de famille et totalement bi... ;)

In Virgo Veritas a dit…

Le débat peut être sans fin :)
Je pense pour ma part que le "désépanouissement" peut effectivement être lié à une structure familiale non-reconnue, bafouée, salie (et j'en passe) par la société. Peu importe quelle structure !
Et c'est là le problème : l'éducation des gens, les idées reçues et balancées à tout-va sur les média... d'où l'importance que les "normes" soient réaménagées légalement.

Je précise que j'ai moi-même 3 pères et une mère ^^

In Virgo Veritas a dit…

(ha, et merci N d'entretenir le dialogue avec Philo ;) )

Philo a dit…

Dialogue très courtois entre personnes bien élevées ! :)
Enfin ... bien élevées ... il y a quand même un peu de dérive dans tout ça ! ;)

L'Indécente de N a dit…

Il paraît que la dérive aide à évacuer "la pression" ;)

(Et de rien chère Hôtesse... sourire)

Frenchsweet a dit…

"D'ailleurs en quoi le mariage en lui même viendrait changer la donne d'un fait déjà établi ?"

Pour les homosexuels je ne sais pas, mais pour les hétéro le mariage change vraiment tout. Ca tient à un certain nombre de choses, et notamment au fait que l'autre devient "acquis". C'est assez bizarre d'ailleurs car quand on s'aime très fort et qu'on a envie de construire ensemble, on passe presque inévitablement par ce désir de s'unir "aux yeux de tous". maintenant je suis en train de me demander si ce n'est pas, parfois, pour se convaincre soi-même !
Bonne Journée Ivv

In Virgo Veritas a dit…

Philo & N >
:)
Dérivez, dérivez !

Frenchsweet >
Comme dis si bien Pablo Segan (voir la video ajoutée), c'est qu'à partir du moment où ce n'est pas une question d'homophobie pure et dure, que de fait des familles homoparentales existent, comment peut-on refuser la mise en place d'une loi qui cadre tout cela sous prétexte de "protéger des enfants" ??

ça changera effectivement beaucoup de choses pour les parents homosexuels et les enfants élevés dans une famille homoparentale justement dans la reconnaissance de leur vie actuelle.

ça ne changera pas le fait que ceux qui ne souhaite pas se marier, ne se marierons pas ! Bref, si ce n'est pas de l'homophobie, c'est juste une question d'égocentrisme mal placé de certains hétéros bien pensant.

Enregistrer un commentaire

Dites moi tout !

Copyright © 2011 - ... - est propulsé par Blogger et aménagé par In Virgo Veritas
Smashing Magazine - Design Disease - Blog and Web - Dilectio Blogger Template