Monsieur

Monsieur,

Je reste en retrait pour vous laisser à votre amusette.
Je mets cette partie de vous entre parenthèses, pour ne pas trop geindre d'avoir perdu ma place.
Ne m'en voulez pas : je me sens si grise devant tant d'enflammement, que je corrige le mien.
Je n'ose plus me repaître dans le vôtre.
Où pourtant j'adore me nourrir mille fois.
Je me sens capricieuse et, privée de ma part, je vire à l'oublie.

Je n'ai point ce courage de tout quitter.
J'y pense juste en pointillés.
Sachant que c'est le seul jamais qui me définie.

via http://altporn.tumblr.com/

4 envolée(s) lyrique(s):

Philo a dit…

Malgré la photo, c'est toi qui sembles avoir mis le doigt sur un point sensible, majeur ...

In Virgo Veritas a dit…

Philo >
Majeur, je ne sais pas, mais c'est dire que j'ai un peu du mal à ce qu'on me mette un gâteau sous le nez, qu'on m'apporte les couverts et qu'au final le gâteau entier part à une autre table.
Comme je disais sur Ce soir, je suis gourmande ;)
C'est d'ailleurs souvent la punition que JE m'inflige quand je suis fâchée contre moi-même "vraiment" : je ne mange plus. C'est peut être pour ça que je le prends aussi mal : ça voudrait dire que je ne le mérite pas.

Philo a dit…

Je comprends mieux ...

In Virgo Veritas a dit…

Philo >
Bon be tant mieux parce que moi je suis pas sûre ^^

Enregistrer un commentaire

Dites moi tout !

Copyright © 2011 - ... - est propulsé par Blogger et aménagé par In Virgo Veritas
Smashing Magazine - Design Disease - Blog and Web - Dilectio Blogger Template